Filtres solaires

 

quote-img
quote-img

FPS, PPD, UVA, UVB… Qu’est-ce que tout ça veut dire ?


Les rayons solaires sont de deux types, les UVA et les UVB. Les premiers - qui représentent 95 % des UV - altèrent les structures de la peau en profondeur. Ce sont les principaux producteurs de radicaux libres qui entraînent le vieillissement cutané, et aussi le développement éventuel de cancers. Les UVB provoquent la synthèse de mélanine, induisant un épaississement de la couche cornée. Ils sont responsables du bronzage, mais aussi des coups de soleil ! Comme les UVA, ils sont impliqués dans la formation des cancers de la peau.

Il est donc primordial de se protéger de ces rayons avec un filtre un produit de protection solaire. Deux types de produits :

1/ les écrans - ils reflètent les rayons du soleil mais laissent un film blanchatre en surface de la peau (on les réserve plutot aux enfants)

2/ les filtres - invisibles et plus agréables à utiliser. Le critère d’efficacité d’un filtre solaire SPF évalue la durée de protection contre les UVB. Plus il est élevé et plus la protection est longue - mais n’excédant pas 2 ou 3 heures et dépendante de l’activité (baignade, transpiration…). Un indice de protection pour les seuls UVA existe également, mais il est plus difficile à évaluer. Sur les tubes de crème solaire sont inscrits un indice UVB - 50 + - et un logo fait de la lettre A encerclée - pour une protection maximale UVB et UVA .

Le saviez-vous ?


Le rayonnement solaire augmente de 10 % tous les 700 m d’altitude. A seulement 1500 m, il est ainsi de 20 % plus intense qu’au niveau de la mer. Les nuages n’arrêtent que 5 à 10 % des UV. La réverbération (neige, eau et sable) peut augmenter de façon importante le rayonnement. Enfin, n’oubliez pas que sous l’eau, on trouve encore 60 % des UV ! D’ou l’utilité des t-shirts quand on passe sa journée à nager avec masque et tuba.

Comment bien choisir sa crème solaire


Tout d’abord, il faut choisir une protection adaptée à votre phototype. Il est déterminé par la couleur de votre peau, de vos cheveux, de vos yeux : le phototype I des personnes rousses est le plus sensible au soleil, le VI des peaux noires est le plus résistant.
Dans tous les cas pour les premières expositions protection maximale 50+ pour tout le monde. Ensuite les peaux les plus mates pourront choisir un indice de protection plus faible sans risque de brulure mais il est préférable de maintenir un protection suffisante contre les UVA.
Ensuite, il faut prendre en considération la galénique : crème, gel, huile. Choisissez-la selon que votre peau est sèche, mixte… et surtout choisissez celle qui vous plait le plus, car il faut que vous ayez « envie » d’appliquer cette protection régulièrement. L’objectif étant d’éviter à tout prix le coup de soleil qui est une véritable brûlure et prévenir les effets à long terme !

Comment profiter du soleil sans en souffrir


L’été, appliquez généreusement votre crème solaire adaptée à votre type de peau dès la sortie de la douche le matin, sans oublier les oreilles, le cou, les pieds… Répétez les applications très régulièrement, et portez chapeau, lunettes de soleil, t-shirts anti-UV une fois exposée. Prêtez une attention tout particulière aux enfants. Evitez les heures les plus dangereuses (12 h-16 h), et acceptez de revenir de vacances, juste dorée et non pas caramélisée ! 

Quels rituels adopter ?

1
 
Choisissez une crème solaire adaptée à votre type de peau et dont la galénique vous plaît afin d’avoir plaisir à l’appliquer tout au long de l’exposition.

2
Démaquillez-vous impérativement le soir, après une journée au soleil. Sébum, toxines, et surtout filtres solaires doivent être éliminés minutieusement.

3
Choisissez un soin après-soleil hydratant et prolongateur de bronzage, qui active la production de mélanine et va ainsi faire tenir votre bronzage plus longtemps.


Evitez


- De vous déshydrater! Buvez beaucoup car la transpiration (chaleur, activité physique..) accentue vos besoins en eau et en sel minéraux.

- Ne vous laissez pas sécher au soleil après le bain. Les gouttelettes d’eau agissent comme de minuscules loupes qui renforcent la brûlure du soleil et si possible rincez votre peau à l’eau douce.

- Quand la peau est sensibilisée par le soleil, mieux vaut la reposer en évitant les soins quotidiens trop agressifs (type peelings).

Vos QuestionsRéponses

Soyez le premier à poser une question


Partagez vos questions avec les membres de myDermacenter



Fermer


Votre avis a bien été envoyé.