Tâches pigmentaires

 

quote-img

Qu’observez-vous ?


Elles sont apparues très discrètement, sur votre visage, votre décolleté et vos mains … Ces tâches brunes sont communément appelées « tâches de vieillesse » (lentigos sénile (…) ou solaire). En effet, elles peuvent se manifester dès 35 / 40 ans chez celles qui se sont exposées intensément au soleil et sans protection suffisante pendant  l’adolescence !!! Les tâches sont dues au photovieillissement induit par l’exposition solaire. Les phototypes clairs – blonds, roux ou châtains à peau claires – sont les plus exposés à ce problème. Avec les années, les mélanocytes responsables de la pigmentation de la peau dysfonctionnent : ils produisent de la mélanine en excès ou de façon insuffisante, entraînant l’apparition de tâches brunes sur les zones du corps les plus exposées mais aussi de zones blanches de dépigmentation.

Le saviez-vous ?



L’hyperpigmentation des taches brunes de la peau est liée à la surproduction de mélanine. Comme on vient de le voir, cette dernière est le plus souvent causée par l’exposition aux UV. Les taches brunes du « masque de grossesse » (ou chloasma) sont quant à elles provoquées par les changements hormonaux – on peut les voir surgir lors d’une grossesse ou à d’autres moments de la vie d’une femme (prise d’une contraception orale ou d’un traitement hormonal substitutif). Elles disparaissent le plus souvent une fois que les modifications hormonales ont cessé mais peuvent se réactiver lors des expositions solaires suivantes. Enfin, les cicatrices d’acné et tout autre irritation ou inflammation de la peau peuvent aussi laisser des traces pigmentaires brunes sur la peau.

Une bonne protection solaire avant tout !


Outre les besoins liés à la nature même de votre peau – sèche, mixte ou grasse – la peau tachée nécessite une protection accrue face au soleil tout au long de l’année. Choisissez un soin de jour comprenant au moins un indice de protection 30 dès le printemps, appliquez une crème solaire indice 50, à renouveler toutes les 2 - 3 heures et évitez d’exposer votre peau entre 12 h et 16 h sachant que même un indice maximal de protection n’empêche pas de bronzer donc d’accentuer les marques brunes. Si vous ne protégez pas votre peau du soleil, il est alors totalement inutile d’essayer de lutter contre les taches pigmentaires à l’aide de produits spécifiques : dès la fin de l’été vous aurez récupéré toutes les taches que vous aurez mis l’hiver à faire disparaître !

Des soins quotidiens spécifiques


Pour essayer d’atténuer les taches existantes, optez pour les soins « éclaircissants ». Ils réduisent la production de mélanine dans la peau, ce qui permet de flouter les contours des taches pigmentaires, de réduire leur taille et d’atténuer leur couleur. Ces soins unifient le teint par la même occasion. Les soins anti taches quant à eux, sont à base d’actifs qui régulent la synthèse de mélanine. Ils bloquent la tyrosinase, l’enzyme qui contrôle la fabrication de mélanine. Ces soins contiennent également, la plupart du temps, un actif exfoliant qui va tenter d’atténuer la tache. L’efficacité du traitement va dépendre de l’ancienneté des taches pigmentaires, et de leur profondeur dans l’épiderme.

Quels rituels adopter ?

1
 
Privilégiez les soins dépigmentants en vérifiant au préalable que votre peau les supporte (faites un test, une nuit, avec le produit sur l’intérieur du bras).

2
Faites un gommage une à deux fois par semaine pour homogénéiser le teint.

3
Choisissez un soin de jour avec SPF et protégez vous dès que vous êtes au soleil. Pigmentclar anti-taches ou Ultra facial defense anti-age.


Evitez


- Si vous êtes sujettes aux taches pigmentaires, ne sortez pas sans un stick de protection solaire, pour les moments où l’on ne se méfie pas du soleil.

- Attention à certains traitements médicamenteux qui sont incompatibles avec l’exposition solaire et peuvent faire naître des taches pigmentaires.

- Si vous êtes souvent en extérieur, n’exposez pas trop votre peau. Portez des gants, des vêtements opaques, et un chapeau pour limiter l’impact des rayons UV.

Vos QuestionsRéponses

Soyez le premier à poser une question


Partagez vos questions avec les membres de myDermacenter



Fermer


Votre avis a bien été envoyé.